Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Disparition d’Emmanuelle Riva

Disparition d’Emmanuelle Riva

Figure emblématique pour nous, car elle incarnait au cinéma Thérèse Desqueyroux, Emmanuelle Riva est décédée le 27 janvier dernier.

C’est dans une autre adaptation littéraire qu’elle fait ses premiers pas au cinéma, en 1959 dans Hiroshima mon amour d’Alain Resnais, d’après un scénario de Marguerite Duras (www.margueriteduras.org). Comédienne de grand talent, elle enchaîne les premiers rôles.
En 1962, Georges Franju la choisit pour incarner Thérèse Desqueyroux aux côtés de Philippe Noiret et Samy Frey. On doit cette adaptation au maître lui-même, à son fils Claude (www.claudemauriac.org) et à Georges Franju.

Elle sera d’ailleurs couronnée en avril à la XXII Mostra de Venise pour son interprétation du personnage mauriacien. Georges Franju la dirigera à nouveau dans Thomas l’imposteur sur un scénario posthume de Jean Cocteau.
Elle endossera à nouveau en 1966 le rôle de Thérèse, cette fois-ci pour le petit écran, dans La Fin de la nuit , une fiction signée par Albert Riera.

Icône du cinéma et du théâtre, Emmanuelle Riva sera nommée cinquante ans plus tard pour l’Oscar de la Meilleure actrice, en 2013, grâce à Michael Haneke et à Amour . Ce rôle lui vaudra le César de la meilleure actrice, le BAFTA de la Meilleure actrice et le prix des critiques de Los Angeles et de la National Society of Film Critics.