Vous êtes ici : Accueil > Vie culturelle > La Nuit de la Lecture

La Nuit de la Lecture

Si vous souhaitez participer à cet évènement, pensez à réserver : Réservation

Samedi 7 juillet à 19h30

En juillet la lecture prend ses quartiers d’été dans le parc de Malagar.
Aux textes de François Mauriac s’ajouteront cette année, en forme d’hommage, des extraits d’ouvrages de sa petite-fille, Anne Wiazemsky, disparue en octobre 2017.
Delphine Rich et Léa Wiazemsky prêteront leur voix et leur talent de lectrice à cette soirée dédiée à tous les « lectambules ».
Un programme en trois actes et trois lieux, du crépuscule jusqu’aux environs de minuit (n’oubliez-pas votre pique-nique) :

Acte I - au Verger

Thérèse à l’hôtel de François Mauriac, Œuvres autobiographiques, « Bibliothèque de la Pléiade », 1981, Éd. Gallimard, 2003

Acte II - au Potager

Bloc-Notes 1952-1970 de François Mauriac, 1971, Éd. Seuil, 1993

Acte III - Sous le tilleul – Hommage à Anne Wiazemsky

Esquisse … (notes pour un portrait), Éd. Gallimard, 2017
Jeune fille, Éd. Gallimard, 2010
Une année studieuse, Éd. Gallimard, 2012
Un an après, Éd. Gallimard, 2015
Un saint homme, Éd. Gallimard, 2017
Nos maisons de famille, Éd. La Martinière, 2012


Delphine Rich

Dans la famille Rich, Delphine, comédienne de père et mère en fille. Après avoir rejeté le métier de ses parents, Catherine et Claude, et passé une licence de lettres et d’espagnol, Delphine Rich fait finalement le choix de leur emboîter le pas et suit les cours de l’école Véra Greg dans la même promotion que Juliette Binoche ou Clovis Cornillac. Depuis, Delphine Rich s’est allègrement taillé un prénom, au cinéma où elle a été dirigée, entre autres, par Robert Altman, Nina Companeez ou Jean-Pierre Améris ; au théâtre dans des mises en scène de Roland Monod, Jacques Mauclair, Jacques Lassalle, Didier Long, Christophe Lidon et Jean-Luc Moreau, ainsi qu’à la télévision pour laquelle elle a tourné une quarantaine de téléfilms.

Léa Wiazemsky

Léa Wiazemsky est comédienne et romancière. Formée à l’Atelier Blanche Salant puis au cours d’art dramatique de Jean Périmony, elle débute sa carrière en 2005 dans Les Fourberies de Scapin mises en scène par Gaël Albespy, puis interprète de nombreux rôles au théâtre, au cinéma sous la direction notamment de Costa-Gavras et Pascal Thomas, ainsi que pour la télévision. Elle est l’auteur de deux romans : Le Vieux qui déjeunait seul (Éd. Michel Lafon, 2015) et Le Bruit du silence (Éd. Michel Lafon,2017). Dans la famille Mauriac, Léa Wiazemsky est l’arrière-petite-fille de l’écrivain, fille de Régine Deforges et du dessinateur Wiaz, et la nièce d’Anne Wiazemsky.


Photographie Delphine Rich © Fabien Malot
Photographie Léa Wiazemsky © Nathalie Mazeas