Vous êtes ici : Accueil > Vie culturelle > LA NUIT DE LA LECTURE 2022

LA NUIT DE LA LECTURE 2022

Samedi 2 juillet, la lecture prend ses quartiers d’été dans le parc de Malagar. Dominique Reymond et Charles Berling posent leur voix sur une sélection de textes de François Mauriac, Marcel Proust et rendront hommage à Michel Bouquet.
La soirée se déroule de 19H30 jusqu’à un peu plus de 23H, en trois temps, dans le Parc de Malagar (prévoir un pique-nique).


ACTE I - AU VERGER // 20H

Les soixante-quinze feuillets de Marcel Proust (Éd. Gallimard)
François Mauriac et Marcel Proust avaient des liens familiaux par alliance : le fils aîné de François Mauriac, Claude, ayant épousé Marie- Claude Mante, petite nièce de Marcel Proust. C’est leur fille, Nathalie Mauriac-Dyer qui a établi l’édition de ces Soixante-quinze feuillets. Le manuscrit original, daté de 1908, a été retrouvé en 2018 et constitue la plus ancien version d’À la recherche du temps perdu.
Le côté de Villebon et le côté de Meséglise
Séjour au bord de la mer

PIQUE-NIQUE DANS LE PARC // 21H
(prévoir un pique-nique)

ACTE II - AU POTAGER // 22H

Proust et Mauriac

L’Art de Marcel Proust par François Mauriac
Article publié le 26 février 1921 dans La Revue hebdomadaire

Ma rencontre avec Proust
Extrait de Du côté de chez Proust de François Mauriac, Éd. La Table ronde, 1947

ACTE III - DANS LA COUR // 23H

Hommage à Michel Bouquet
Extraits Les Joueurs, entretiens entre Michel Bouquet et Charles Berling, Éd. Grasset, 2001
Dominique Reymond lit Charles Berling et Charles Berling lit Michel Bouquet
Toi et moi, c’est pas la même chose
La Tête de fer
Les rencontres
L’immortalité n’est pas pour nous


Dominique Reymond
Au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, Dominique Reymond suit les cours d’Antoine Vitez : « À l’époque ce n’était pas grave de faire du théâtre. C’était joyeux, on faisait les choses légèrement, « pour de rire » disait Antoine, on n’était pas obligé d’endosser la douleur ». Sous sa direction, au Théâtre national de Chaillot, elle joue notamment L’Échange de Paul Claudel et La Mouette de Anton Tchekhov, puis au fil des années interprète tout ce dont une comédienne peut rêver : de Jean Racine à Bernard-Marie Koltès, en passant par Molière, Marivaux, Büchner, Ostrovski, Tennessee Williams, Martin Crimp, etc., dans des mises en scène de Bernard Sobel, Bruno Bayen, ou encore Luc Bondy. Au cinéma, elle travaille sous la direction de Philippe Garel, Olivier Assayas, Chantal Akerman et Sandrine Veysset avec qui elle tourne en 1996, le très beau Y aura-t-il de la neige à Noël ?.
Et quand Dominique Reymond ne joue pas, c’est une autre forme de page blanche qu’elle affectionne : la peinture et le dessin.
Elle interprètera en décembre prochain, sur la scène du théâtre Vidy-Lausanne le rôle du philosophe Michel Foucault dans Foucault en Californie, une création, d’après le livre de Simeon Wade, mise en scène par le cinéaste suisse Lionel Baier.

Charles Berling
Charles Berling fait ses premiers pas sur les planches à l’âge de quinze ans, au sein de l’atelier théâtre de son lycée, à Toulon. Formé à l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS) de Bruxelles, il se consacre ensuite exclusivement au théâtre durant une dizaine d’années, travaillant avec les plus grands metteurs en scène de Jean-Pierre Vincent à Georges Lavaudant, Jean-Louis Martinelli ou Jean-Luc Lagarce. Il se fait connaître du grand public avec le film Nelly et Monsieur Arnaud de Claude Sautet en 1995, puis avec Ridicule de Patrice Leconte l’année suivante. Alternant films populaires et d’auteurs, fort de plus de cinquante rôles au cinéma, tout autant au théâtre, et plusieurs mises en scène, Charles Berling a également publié deux romans : Aujourd’hui, Maman est morte (Éd. Flammarion, 2011) et Un homme sans identité (Éd. Le Passeur, 2018).
Depuis 2010, il dirige le Théâtre de Toulon qui a fusionné en 2015 avec celui de Châteauvallon devenant Châteauvallon-Liberté, scène nationale dont le festival d’été se déroule du 22 au 30 juillet. Charles Berling sera également à l’affiche du Théâtre du Chêne Noir, dans le cadre du festival Off d’Avignon, du 19 au 30 juillet, avec Fragments , d’après des textes d’Hannah Arendt, spectacle dont il signe la mise en scène.


Soirée en partenariat avec :

Palais des Thés
55, cours de l’Intendance
Bordeaux


Revivez La Nuit de la Lecture 2020 avec Ariane Ascaride et Jean-Marc Barr sur des textes de François Mauriac et Philippe Lançon, ici sur notre site internet.

- Acte I
Les Anges noirs, (1936), chapitres 1 à 3.

- Acte II
De l’art de la chronique, de François Mauriac à Philippe Lançon.